Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

9 bonnes raisons de s'intéresser à Interstellar

Instellar est un film de science fiction prévu en salle le 5 novembre prochain. Et selon moi, il y a neuf bonnes raisons d'aller le voir.

Pourquoi NEUF et pas DIX ? Parce que j'ai la flemme.

1) Christopher Nolan

Inception, Trilogie Dark Knight, Insomnia... Rien que pour ça.

Et puis tout comme Ridley Scott, Michael Bay, Oliver Stone... Il a sa propre identité cinématographique, à tel point qu'on dit que dès qu'un personnage est sombre dans un autre film, on dit qu'il s'est "Nolanisé". 

Alors du coup, de la science fiction Nolanisée, qu'est ce que ça donnerai selon vous ?

2) Matthew McConaughey

Oscar du meilleur acteur, star de True Detective... Mais peu de film de SF à son actif ! Lui aussi a sa propre identité au cinéma. Nolan a eu raison de le recruter selon moi. Le choix n'est surement pas anodin.

3) Anne Hathaway

Habituée de Nolan, on l'a vu dans Dark Knight Rises, où sa performance en Catwoman était excellente. Alors la voir en Astronaute ça peut le faire aussi. Surtout qu'elle semble bien jouer dans la bande annonce.

Après moi j'l'aime bien parce qu'elle est bonne. Mais c'est mon avis.

4) Hans Zimmer

Hans Zimmer, ou juste le compositeur qui a le plus marqué la génération actuel, mais aussi probablement le plus talentueux, le plus inspiré et le plus prolifique des compositeurs d'Hollywood.

Compositeur fétiche de Nolan depuis Batman Begins, vous trouverez un extrait de ses partitions sur Interstellar EN CLIQUANT ICI.

5) Imax 3D

Des effets spéciaux de oufs, avec la résolution maximale et en 3D au cinéma, croyez moi, Nolan est aussi un habitué du format.

Alors faites une exception, et allez dépenser un petit plus de sous pour ce film.

6) Presque 3h en terme de durée

Parce que plus c'est long plus c'est bon.

7) Le projet le plus ambicieux de Christopher Nolan

Le projet était dans les cartons depuis 2006. Au départ, c'était Steven Spielberg qui devait réaliser le film sur un script de Jonathan Nolan, le frère de Christopher Nolan.

Par la suite, le projet trainant plus ou moins, Christopher a repris le projet et y a ajouté ses propres idées.

Au niveau de la production, Christopher a réussi à faire participer les deux plus gros studios concurrents d'Hollywood, la Paramount et Warner Bros, à la fois pour la production du film et la promotion dans le monde entier.

8) Un film d'anticipation intelligent

Depuis les années 70, les humains sur la Terre ont ce qu'on appelle une "dette écologique". En gros, chaque année, les consommations humaines dépassent les rescources qu'a pu renouveler la Terre. Et chaque année c'est de plus en plus tôt, par exemple, en 2014, c'est à la mi août que nous avons dépassé ce seuil.

Selon certains calculs, il faudrait 1 planète Terre ET DEMI pour assouvir les besoins des humains. A ce rythme là, on est parti pour épuiser la planète pour toujours.

Et c'est avec cette menace que démarre le pitch d'Interstellar, la SUREXPLOITATION de la Terre : dans un futur proche, la Terre a fini par devenir exsangue, c'est à dire insuffisante pour l'espèce humaine. La Terre décide alors d'envoyer un vol habité vers un trou de ver (sorte de "raccourci" dans l'espace-temps, théorie très sérieuse, je conseille à tous d'aller voir la page Wikipédia) pour parcourir alors des distances impossibles à l'échelle humaine dans l'espoir de trouver une planète colonisable pour les humains. Une histoire basique, certes, mais à la sauce Nolan, ce sera bien plus qu'un "simple" film de science fiction. Ce sera un film de science fiction "Nolanisé" !

9) Beaucoup plus sérieux que les Gardiens de la Galaxie

Beaucoup de personnes ont critiqué le manque total de sérieux du film Les Gardiens de la Galaxie de Marvel Studios, qui n'est d'autre que le plus gros carton mondial pour l'été 2014 (et peut etre de l'année, mais on est encore qu'en octobre).

Et bien, sachez que vous serez gâté en dramaturgie et en tragique avec ce film de SF. Surtout avec McConaughey. J'ai essayé de creuser ma tête mais je ne l'ai jamais vu sourire dans tous ses rôles. Ou alors quand il souriait, c'était un sourire forcé, un peu comme si un pote balançait une vanne pourri et que tu ris parce qu'il te faisait de la peine.

***

Pour ceux qui sont intéressés par les différents sujets de cet article,
j'ai mis deux liens plus bas dans l'article :
un article de 20 minutes sur la surexploitation de la Terre
et un article de wikipédia sur les trous de ver

Tag(s) : #cinéma, #9 bonnes raisons

Partager cet article

Repost 0